Au mépris des réserves britanniques stéréotypées, la musique anglaise a été désinhibée depuis des temps immémoriaux, d'une expressivité débridée et nostalgique d'un passé qui n'existe plus (et peut-être n'a jamais existé) ; aussi idyllique soit-elle, il y a toujours quelque chose de sombre et de...

Au mépris des réserves britanniques stéréotypées, la musique anglaise a été désinhibée depuis des temps immémoriaux, d’une expressivité débridée et nostalgique d’un passé qui n’existe plus (et peut-être n’a jamais existé) ; aussi idyllique soit-elle, il y a toujours quelque chose de sombre et de...